• Membres:
    347'055
    En ligne:
    loading
 

News

 
RSS
 

Grand bleu à Madrid

14.05.2012 | Tennis, Starseite 3

 Roger a remporté le Masters 1000 de Madrid pour la troisième fois en battant en finale Tomas Berdych 3-6, 7-5, 7-5. 

 
 Ce succès, sur une terre battue bleue inédite, lui permet de redevenir n°2 mondial et d’égaler le record de 20 victoires en Masters 1000, co-détenu par Rafael Nadal. Après plus d’un mois de pause, il effectue un retour gagnant.

Face à un grand Tomas Berdych, Roger a d’abord subi les assauts de son adversaire. Sur la lancée de sa superbe semaine, le Tchèque a empoché le premier set (6-3).

Roger a répliqué (5-3) mais a calé au moment de conclure la deuxième manche. Le 7e joueur mondial a refait son retard (5-5) avant de lui offrir l’égalisation sur une double-faute.

Dans le troisième set, l’homme aux 16 titres du Grand Chelem devait écarter les deux premières balles de break mais une nouvelle double-faute adverse lui offrait la possibilité de boucler le match à 5-3.

Aux forceps, Tomas Berdych recollait une nouvelle fois (5-5). Le douzième jeu à suspense permettait cependant à notre champion de s’imposer sur sa quatrième balle de match après deux heures et trente-huit minutes de jeu.

"Ce fut une super finale, jouée dans des conditions difficiles, il a joué agressif et à la fin, ça a basculé dans mon sens, c'est une grosse victoire", a déclaré notre champion. "Avec cette victoire ici, je sais que je serai en forme à Roland Garros."

Il s’agit du 74e titre de sa carrière. Depuis sa défaite en demi-finale de l'US Open, Roger a remporté quarante-cinq des quarante-huit matches qu'il a disputés. 

 
Saisir un commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent saisir des commentaires. Veuillez vous connecter ou créez un nouveau compte.
 
Page 1 | 4
18.05.2012 | 19:56
J AI RETENU MON SOUFFLE A PLUSIEURS REPRISES, ET LE LET S GO ROGER A FONCTIONNE, AINSI QUE LE JUST DO IT AND YOU CAN. UNE FINALE A COUPER LE SOUFFLE DANS DES CONDITIONS DIFICILES, ROI A MADRID = UNE DOUBLE VICTOIRE: SUR LE COURT ET DANS LA PRESSE....
16.05.2012 | 11:51
Encore bravo Maestro Kisssssssssssss .
16.05.2012 | 01:22
What a great tournament inMadrid! Pleasure to see you back. The best is yet to come. Enjoy! You deserve it. Wish you all the best...
15.05.2012 | 19:06
On a été trop heureux de te voir gagner ce tournoi de Madrid et aussi bien sûr de te voir récupérer cette place de numéro 2.

Ce n’est que début… tu joues tellement bien !

N’en déplaise à ceux qui ont dit que tu étais fini, tu as encore plein de tournois à gagner et ce, pour le plus grand plaisir de tes fans !

Bonne chance pour le tournoi de Rome. Go Roger !
15.05.2012 | 11:24
et la cérémonie était à ton image, sobre, digne or glaive en mains, un Berdych tout aussi sobre et tes petites qui couraient dans l'allée,touchantes, heureuses tout comme ta chérie, ton équipe d'avoir un homme aussi beau et de tous les côtés devant eux.

BRAVO CHAMPION
Je t'aime Roger
xxx
15.05.2012 | 11:05
Beau Roger, j' ai pleuré, j'ai crié ma joie pour toi, le Champagne a sauté de joie avec nous pour te dire combien je suis fière de toi, d'avoir été tenace jusqu'à la fin car c'était tout un suspense.Il y avait des coups magnifiques, du stress bien sûr, mon coeur qui s'emballait mais la joie n'en fut que plus grande quand tu as levé tes bras pour crier Victoire.Berdych était accrocheur mais aussi bien accroché pour ce titre bleu, c'était toute une finale.
15.05.2012 | 10:30
Roger il Magnifico!
14.05.2012 | 22:47
Salut Roger,
Tout simplement; tu as été génial et champion. Bravo! Tous tes fans se réjouissent avec toi et tes proches. By!
14.05.2012 | 22:04
Tu es un champion, juste bravo !
14.05.2012 | 20:23
Bravo Roger, respect ! J'ai lu un article de P. Mouratoglou sur toi très positif, il te place dans les joueurs polyvalents et attaquants. A l'inverse Nadal et Djokovic il les met dans les contreurs, ils ont besoin d'appuis solides pour couvrir leur terrain. A Madrid ils sont en difficulté, au contraire RoG s'amuse avec ses adversaires à changer de rythme en permanence, plante ses aces et monte au filet, il est relaché mais gère parfaitement ses hauts et ses bas : la classe !
Page 1 | 4