• Membres:
    347'050
    En ligne:
    loading
 

News

 
RSS
 

Battu en finale

17.06.2012 | Tennis, Starseite 3

Roger s’est incliné en finale du Gerry Weber Open face à Tommy Haas en deux sets 6-7(5) et 4-6.

A l’occasion de la 105e finale de sa carrière, Roger a perdu sa 2e finale à Halle, après celle de 2010 contre l’Australien Lleyton Hewitt, pour 5 victoires, de 2003 à 2006 et en 2008. C’est sa première finale perdue de la saison après ses quatre titres à Rotterdam, Dubai, Indian Wells et Madrid.

Tout avait pourtant bien commencé. Roger a fait le break d’entrée de jeu pour mener 3-1 mais a ensuite cédé trois jeux d’affilée pour se retrouver mené 3-4. L’Allemand de 34 ans a fait pencher le jeu décisif en sa faveur, empochant le set en 50 minutes sur un service gagnant.

Dans la seconde manche, le 87e mondial, invité par les organisateurs cette année, a fait la différence au 9e jeu, prenant le service de notre champion pour mener 5-4 et servir pour le match. Il s’est imposé sur un retour de service trop long du sextuple vainqueur de Wimbledon.

 
Saisir un commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent saisir des commentaires. Veuillez vous connecter ou créez un nouveau compte.
 
20.06.2012 | 23:33
site en anglais, on dévoile qu'il avait une grosse 'crève', il me semblait partagé entre le désir de victoire et le désir de victoire de Haas!!"Par contre, je ne partage pas l'avis de Floryne, à RG Haas n'a pas 'lâché le match' c'est Roger qui l'a conquis.
Mais après toutes ces récentes plaisirs et malgré son talent incroyable, Haas avait décroché et à mes yeux cela suffit pour perturber Roger. D'ailleurs le suis heureuse pour la victoire de Haas à Halle, comme l'était Mirka....
20.06.2012 | 23:29
du kiné qu'il s'est blessé le dos. Et je crois que là est l'origine de son soi-disant complexe face au taureau. Roger est obsédé par la crainte des blessures, c'est à la fois sa force et une forme de faiblesse, dans le sens où ça le fait jouer le pied sur le frein, comme il l'a dit lui-même. Contre Nadal, il a peur de se blesser grave.
En ce qui concerne ses sentiments contraires, il n'aime pas Ecraser! et contre Haas la semaine dernière, je pense que ça a joué un rôle. Même sur le
20.06.2012 | 23:24
exact: quand il perd un match, c'est soit qu'il est pris par une douleur physique, soit qu'il est perturbé par des sentiments contraires. Ce n'est pas un tueur! c'est certain...
Dans ces problèmes physiques, on a tendance a oublier l'infection pulmonaire. Quiconque a vécu cela sait à quel point on en reste 'sans jambes' pdt des mois.... et Roger n'a rien dit . En outre on oublie que c'est ped un match contre nadal, j'ai oublié lequel mais j'ai encore clairement sous le yeux l'intervention
20.06.2012 | 20:47
Je n ' ai pas compris pourquoi il a perdu ce match , je n ' en reviens pas encore .
20.06.2012 | 20:38
Nous sommes tous reconnaissant à Haas d'avoir lâché le fameux jeu à RG 2009 et que Roger ait pu renverser le match ! Merci Tommy, il méritait une très belle victoire : il a montré du très beau tennis toute la semaine.
20.06.2012 | 19:15
oui sissène, on l'aime ce sacré type ! on espère que toutes les conditions soient réunies pour qu'il se transcende encore une fois pour le plaisir des yeux
20.06.2012 | 18:36
Un grand merci à carissimo et surtout à l auteur de cet ouvrage
J ai toujours eu la conviction que lorsque Roger perd un match c est qu il est enquiquine par une douleur ...
Comme le commun des mortels il est tout simplement humain
rien n est acquis !..
Bonne route à notre champion
20.06.2012 | 16:38
après avoir lu l'ouvrage consacré à Roger et ce désir de perfection , j'ai été surprise par la quantité de blessures durant ces dix ans qu'a eu Roger et dont on n'a pas parlé hormis la mono. Ce silence autour assumé par Roger, peut expliquer les irrégularités dans ses matchs ces derniers temps. Son jeu n'étant pas basé sur la force mais sur la stratégie, le talent et une rigoureuse préparation, il peut se comprendre que par moment le corps lâche, s'épuise et que l'esprit doute.
20.06.2012 | 12:33
Hello Roger!, vraiment respect et sincères félicitations pour toutes ces prestations FABULEUSES!, petite question: lors du début de ta collaboration avec Paul Anacone, tu as repris sur surface rapide la conclusion au filet. A Halle, quasiment rien!?, il me semble que pour gagner sur herbe le service-volée est très important et que le jeu en fond de court ne permettra que difficilement de gagner un tournoi. Quoi qu'il en soit, sincères félicitations pour ton accomplissement!, cordialement.
20.06.2012 | 09:50
entièrement d'accord avec Bardoul, y compris sa comparaison avec Mozart, qui me frappe depuis longtemps. Tous 2 échappent à notre entendement par une transcendance qui ... énerve les petites gens laborieux en ambitieux, comme Salieri, Nadal et autres... transcendance qui, nous. nous bouleverse et, même, nous inspire... comme tous les vrais héros et génies.... vivement WD, qu'on puisse le voir danser à nouveau!