• Membres:
    347'412
    En ligne:
    loading
 

News

 
RSS
 

Roger sans jouer

03.09.2012 | Tennis, Starseite 1

Après le forfait de Mardy Fish, Roger est qualifié pour les quarts de finale de l'US Open sans combattre.

Dans un communiqué, l'Américain a évoqué des "mesures de précaution imposées par le corps médical". Au tour précédent contre Gilles Simon, Mardy Fish s'était plaint de troubles. Plus tôt dans l'année, son coeur lui avait joué des tours et il avait dû faire une pause de deux mois.

Roger disputera donc son 38e quart de finale en Grand Chelem. Mercredi, il retrouvera Tomas Berdych, qu'il a dominé à onze reprise en quinze confrontations.


 
Saisir un commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent saisir des commentaires. Veuillez vous connecter ou créez un nouveau compte.
 
06.09.2012 | 15:21
Avec ces courts déjà super-ralentis à la base, et cette pluie qui aggrave la lenteur et n'en finit pas de perturber la programmation, l'ambiance et le type de matches, les cogneurs sont clairement à la fête. Malgré tout et nonobstant la perte de points, je préfère finalement que la confiance de Roger contre Djokovic demeure intact en restant sur les deux récentes victoires, et idem contre Murray en GS. Vivement la suite de la saison et le début de la suivante.
06.09.2012 | 14:56
ON EST TOUS DERRIERE TOI GRAND CHAMPION DANS LES BONS ET DANS LES MOINS BONS MOMENTS. ET DES BONS MOMENTS IL EN RESTE ENCORE QUELQUES UNS A VIVRE !!! COME ON ROGER COME ONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN ! MALGRE LA DEFAITE TU NOUS AS GRATIFIE DE COUPS DE GENIE COMME D'HABITUDE ET CONTINUE A NOUS FAIRE REVER !!!
06.09.2012 | 12:37
Courage champion, tu va revenir plus fort. Un peut de repos et tout va rentrer dans l'ordre. Vivement le prochain tournoi. Dans la victoire ou la défaite FAN à vie.
06.09.2012 | 11:43
effectivement je ne vais pas regarder la suite de l'us open; plus personne ne m'intéresse dans ce tournoi
06.09.2012 | 11:21
Roger, cette défaite contre ne t'entèlevera ni tes acquis absolument phénomènaux, ni ton talent intact et toujours impressionnant. C'est peut être un petit essouflement après un été de rêve. Un bon repos te requinquera pour aborder les indoors qui te sont tellement chers.

Bon repos champion. Tu nous a donné du bonheur au delà de nos espérances. Et cela, ce n'est pas quelques fautes qui ont coûté un quart de finale qui nous le feront oublier.

Avec toi pour toujours champion !
06.09.2012 | 10:15
correction il faut lire SF et pas QF
06.09.2012 | 10:14
Saleté de pluie (quelle idée de jouer dans un lieu qui s'appelle Flushing Meadow : "près où on nettoie à grande eau"), saleté de forfait de Fish (qui a cassé le rythme) ... c'est qu'un match et il ne perd que quelques points, et au niveau des statistiques il n'est pas en QF d'un GS, mais c'est clair que pour moi l'US Open 2012 a maintenant moins d'intérêt ... le n°18 sera peut être l'Open d'Australie
Bravo pour la qualité des premiers matchs. Merci et rdv à Shangaï (là c'est couve
06.09.2012 | 09:34
Oublie ce match contre Berdych, tu n'étais pas en forme et cela peut arriver à n'importe qui, même aux plus grands.
Alors BONNES VACANCES CHAMPION! On t'aime et t'admire toujours autant.
A bientot ROGER.
06.09.2012 | 08:33
Je ne pensais pas que Roger allait jouer cette nuit, vu le contexte. J'ai viu quelques extraits de son match ; le mental n'y était pas; ça se voyait ; dur car il faudra attendre une année de plus; il y aura de plus en plus de berdich et de del porto; le corps devra tenir. J'espère que Roger va bien terminer l'année pour ne pas perdre sa place de n°1. Merci en tous les cas pour ce talent et cette personnalité incomparable; com on Roger ! Regardes devant toi!
06.09.2012 | 08:29
peut-être parce que un de sa génération partait celui à qui il a mis tant de corrections et qui ne baissait pas les bras comme lui; j'ai regardé Roddick hier soir tard; sa femme pleurait tout ce qu'elle pouvait Roddick avait les yeux enfoncés, il semblait épuiser de lutter contre cette nouvelle race de frappeurs qui n'apporteront rien au tennis mais qui dominent maintenant. Roger n'était pas là hier soir peut être ému de voir un des siens partir.