• Membres:
    347'037
    En ligne:
    loading
 

News

 
RSS
 

Un match épique

25.01.2013 | Tennis, Starseite 2

Roger s'est montré héroïque en demi-finales de l'Open d'Australie mais a dû s'avouer battu par Andy Murray en cinq sets 4-6, 7-6(5), 3-6, 7-6(2), 2-6 après exactement 4 heures de jeu.

Excellent relanceur, le champion olympique britannique a profité d'un break pour enlever la première manche (4-6).


Le quadruple vainqueur de l'épreuve a recollé au score grâce à un jeu décisif plus consistant, remporté 7 points à 5.

Une nouvelle fois, Murray s'est appuyé sur un service de plomb et des retours tranchants pour repasser en tête (3-6).

Dans la quatrième manche, Roger a fait la course en tête (4-1) mais n'a pas pu conserver cet avantage (5-6). Murray a servi pour le match quand notre champion a réalisé plusieurs coups gagnants en retour de service pour égaliser. Embarqué dans un nouveau tie-break, le sixième du tournoi, Roger s'est encore montré intraitable dans cet exercice (7 points à 2).

Confronté pour la première fois de sa carrière à un deuxième match en cinq sets consécutif, après celui face à Jo-Wilfried Tsonga mercredi, Roger n'a pas tenu le rythme sur la fin de match (2-6).

"Pour moi, rien n'a changé, a-t-il commenté. Ces mecs (Murray, Djokovic, Nadal) je les ai affrontés soixante fois. Parfois j'ai gagné, parfois j'ai perdu et je continue à prendre beaucoup de plaisir à les rencontrer. J'ai joué un bon tennis, les jambes tournent bien, je me sens en forme. Je sors d'ici avec un bon sentiment pour la suite de la saison."

 
Saisir un commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent saisir des commentaires. Veuillez vous connecter ou créez un nouveau compte.
 
08.02.2013 | 00:58
reste un grand rêve que Roger aimerait énormément réaliser quand son parcours personnel le lui permettra. Peut-être un jour, peut-être jamais ... On verra bien, mais, de par son caractère collectif, la DC est une expérience pour le moins intéressante pour tout joueur de tennis. Roger n'a d'ailleurs pas à se justifier par rapport à sa participation à cette compétition: son parcours si brillant et sa générosité parlent pour lui. Vivement Rotterdam !
08.02.2013 | 00:49
attiré par le talent à l'état pur de Roger. Cependant, je pense que Stan admire profondément Roger et l'a toujours respecté, même dans ses propos de ces derniers jours que j'ai suivis de près. Je pense que leur médaille aux JO n'est pas le fruit du hasard et pourrait tracer la voie à une magnifique complémentarité entre le caractère effectivement besogneux mais doué de Stan et le talent à l'état pur dans toute sa splendeur de Roger. Et je suis convaincu que le Saladier d'Argent res
08.02.2013 | 00:43
@ Christine (Carissimo) J'apprécie beaucoup votre expression " chacun sa perception des choses" Je pense que Roger lui-même la revendiquerait, lui qui incarne si bien la tolérance et l'humilité. Je suis davantage d'accord avec cette perspective. En ce qui concerne Stan, il n'approche pas encore de la trentaine et a encore une intéressante marge de progression. Si j'admire sa volonté qui mériterait bien d'être enfin récompensée, comme vous, Christine, je suis naturellement plus
07.02.2013 | 23:23
dans l'intérêt que je porte à ce sport. Il me tarde de le voir jouer; je lui souhaite de gagner RG et wimbledon. Quand je veux "rafraîchir le mental je regarde un match de Roger que j'ai enregistré. J'aime voir Roger déployer ses gestes et se pencher derrière sa ligne regarder son adversaire , prêt à bondir comme un félin, ou saute à presque deux mètres pour saisir une balle et la renvoyer de façon ciblée. Je suis devant l'art de jouer. les reste sur CD ou pas ne m'intéresse pas.
07.02.2013 | 23:18
chacun a sa perception des choses; c'est wawrinka qui a remis en question l'implication de Roger. Quand on regarde jouer wawrinka qui approche de la trentaine, son jeu reste inégal. Meme si il progresse on observe sa difficulté d'aboutir. Roger se transcende; c'est un chercheur. Wawrinka reste besogneux comme beaucoup dont les français. Les JO en 2008 correspondaient à une période: rien ne dit que ce scénario peut se reproduire. Personnellement le jeu le style de Roger me correspondent
07.02.2013 | 21:20
J'ai suivi tout le match et cela a été vraiment un match excellent à regarder car Roger jouait super bien mais Murray a été un peu au dessus... On attend Rotterdam le 11 février prochain pour voir Roger faire des étincelles ;)
07.02.2013 | 20:12
de lui donner des leçons. Son parcours est tout simplement magnifique et son tennis d'une beauté incomparable en regard de celui des cogneurs qui misent avant tout sur leur résistance physique dont la probité n'a en effet toujours pas encore été démontrée. L'histoire nous en dira plus sur eux et, dans tous les cas, Roger reste une perle que nous avons encore le privilège d'admirer en "live".
07.02.2013 | 20:05
pleinement à la DC et de privilégier son parcours personnel qui sert encore plus notre pays en l'état actuel. Quant à l'argument selon lequel Roger doit s'occuper de toute une équipe dont sa femme, ses enfants et son coach, je le trouve très peu pertinent car c'est le cas de bien d'autres joueurs aussi et ceux-ci le font d'ailleurs souvent avec bien moins de moyens. Là où nous sommes d'accord, c'est de penser que Roger gère à la quasi perfection sa carrière et que ce n'est à personne
07.02.2013 | 20:00
ne serait pas du tout le rôle de Roger de préparer à la DC Stan qui a déjà une motivation extrême pour cette compétition et qui a peut-être bien plus que seulement un peu progressé ces derniers temps. L'achimie avec Stan a déjà fait ses preuves et la réussite tient parfois à très peu de chose. L'aventure vaudrait vraiment le coup d'être tentée. L'équipe de Suisse pourrait être très solide mais je répète que j'approuve la décision de Roger de ne pas participer encore pleineme
07.02.2013 | 19:59
ne serait pas du tout le rôle de Roger de préparer à la DC Stan qui a déjà une motivation extrême pour cette compétition et qui a peut-être bien plus que seulement un peu progressé ces derniers temps. L'achimie avec Stan a déjà fait ses preuves et la réussite tient parfois à très peu de chose. L'aventure vaudrait vraiment le coup d'être tentée. L'équipe de Suisse pourrait être très solide mais je répète que j'approuve la décision de Roger de ne pas participer encore pleineme