• Membres:
    347'945
    En ligne:
    loading
 

News

 
RSS
 

Trois questions à Roger

20.03.2007 | Tennis

Roger nous évoque pêle-mêle ses rêves d’être musicien ou footballeur et de remporter un jour Roland-Garros, le dernier titre du Grand Chelem qui manque à son déjà immense palmarès.

 

Tu as une fois dit que tu aurais aimé être musicien pour jouer devant une foule immense dans un stade. Quel genre d’artiste aurais-tu aimé être ?

Une rock star, je pense. J’aimerais bien être dans la peau de Lenny Kravitz... Je l'avais vu à Paris et j’avais été impressionné par sa façon de communier avec le public. J’avais aussi aimé la réaction des fans. J’aimerais bien éprouver ces sensations une fois. J’aurais aussi bien aimé être une star du ballon rond. Rien n'est être plus fort que de jouer devant une foule énorme. Ce sont des moments qui nous font tous rêver. Je suis très chanceux de pouvoir vivre mon rêve avec le tennis.

 

Roger, tu reçois de nombreuses éloges et récompenses. N’as-tu pas le sentiment que c’est parfois un peu trop ?

Je pense qu’elles sont méritées mais je souhaiterais parfois que les gens me laissent un peu plus de temps et disent : ok, c’est super ce que tu accomplis, tous ces records etc, mais attendons la fin de ta carrière pour voir si tu es vraiment le meilleur ou même si tu t’en rapproches. Je ne joue pas pour battre des records, je joue pour gagner. Je ne suis pas étonné qu’on en parle mais je pense parfois que c’est trop pour moi.

 

L’un de tes prochains objectifs est de remporter le Grand Chelem. Est-ce que ce serait un échec de ne pas y arriver ?

Non, en aucune manière. Je pense que le public attend que je remporte Roland-Garros. A mon avis, le reste il connaît. Il est évident que si je pouvais choisir, j’opterais pour Roland-Garros mais le titre le plus fort émotionnellement et le prestigieux pour moi sera toujours Wimbledon.

 
Saisir un commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent saisir des commentaires. Veuillez vous connecter ou créez un nouveau compte.