• Membres:
    349'294
    En ligne:
    loading
 

News

 
RSS
 

En 1/2 finale contre Murray

20.03.2009 | Tennis

Roger s’est hissé dans le dernier carré à Indian Wells en dominant Fernando Verdasco en deux manches 6-3, 7-6(5). Il retrouvera Andy Murray en demi-finales.

 

Impeccable au service et jouant juste, notre champion a vite pris les devants dans ce quart de finale. Mais mené un set à zéro, l'Espagnol s’est rebiffé. A 1-1, il s'est procuré trois balles de break sans pouvoir en convertir une seule, dont une volée toute faite. Roger a profité de ce coup au moral pour faire le trou (1-3, 2-4). Par la suite, le n°2 mondial a baissé de rythme et Verdasco en beau diable est revenu dans la partie. A 5-5, l’Espagnol a certainement pensé avoir fait le plus dur en prenant le service adverse, d’autant plus qu’il s’est procuré deux balles de set dans la foulée. Mais subitement fébrile au moment de conclure, le n°10 mondial a laissé passer sa chance. Roger a recollé. Le jeu décisif fut presque à sens unique (5-1, 6-2 pour Roger). Verdasco a lancé ses dernières forces dans la bataille (6-5) mais c’était insuffisant. Le poing serré, Roger pouvait savourer.

 

«J'ai bien joué pendant un set et demi et ensuite Fernando a rendu le match beaucoup plus difficile. Je pense que je ne mérite pas vraiment de gagner ce second set mais j'ai vraiment été soulagé de m'en sortir en deux sets...»

 

Roger retrouvera Andy Murray pour une place en finale. L'Ecossais mène 5-2 dans leurs confrontations et a remporté les trois dernières, dont celle de Doha en début de saison en plus de celle lors d'une exhibition.

 

«Cela va être vraiment dur. C'est un joueur qui monte et qui a beaucoup progressé ces dernières années. C'est vrai qu'il m'a battu ces derniers temps mais j'ai quand même gagné notre rencontre la plus importante, en finale de l'US Open (2008). Il faudra que je rejoue de la même façon.»

 
Saisir un commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent saisir des commentaires. Veuillez vous connecter ou créez un nouveau compte.