• Membres:
    347'927
    En ligne:
    loading
 

News

 
RSS
 

Roger tombe sur un os

15.09.2009 | Tennis

Le numéro un mondial a chuté en finale de l’US Open face à Juan Martin Del Potro. L’Argentin a mis fin aux quarante matches d’invincibilité de notre champion à Flushing Meadows en l’emportant en cinq sets 3-6, 7-6 (5), 4-6, 7-6 (4), 6-2.

 

"Je crois que ce sera facile de se remettre de cette défaite pour la simple et bonne raison que j'ai vécu le plus fantastique des étés", a expliqué Roger. La vie continue. Pas de problèmes."

 

Notre champion dominait parfaitement les débats en début de rencontre et peut regretter de ne pas avoir conclu la deuxième manche alors qu’il menait 5-4, service à suivre. En panne de premières balles (50% sur tout le match), il laissait son adversaire rentrer peu à peu dans son match. Rappelons que Del Potro disputait à 20 ans sa première finale du Grand Chelem. Roger cédait deux jeux décisifs pour un point. Une finale à ce niveau se joue sur des détails. L’Argentin tenait le bon bout en début de cinquième set et ne lâchait plus prise.

 

"L'année a été fantastique et ce n'est pas fini", a poursuivi Roger. "J'ai joué les quatre finales du Grand Chelem, j'en ai gagné deux, perdu les deux autres en cinq sets. J'étais à deux points de gagner celle-là (à New York) mais c'est comme ça. Je me suis marié et eu des enfants, je ne sais pas ce que je pourrais vouloir de plus... Cette défaite n'enlève rien à ce que j'ai fait".

 
Saisir un commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent saisir des commentaires. Veuillez vous connecter ou créez un nouveau compte.
 
16.09.2009 | 22:49
Bravo Roger pour ces 2 semaines à NY...C'était un vrai bonheur de te voir jouer, avec des coups fantastiques!

On ne peut pas toujours gagner, tu es un être humain, pas une machine. Cette défaite n'enlève absolument rien à tout ce que tu as déjà accompl
16.09.2009 | 21:31
je suis vmt très déçu de cette défaite mais il est vrai qu'avec n pourcentage de première balle aussi faible il est difficile de remporter des tie breaks qui ont été les moments clés du match. c'est vmt dommage car tu avais le match en main a 5/4 30/0 ds
16.09.2009 | 20:09
Buona sera Roger,
partita bellissima, finale a sorpresa ma la vera classe si vede anche nel momento della sconfitta. Hai ragione, il 2009 è stato un buonissimo anno per te. Tanti successi e le gemelline, fantastico!!!!
Auguri per il tuo futuro e saluti
16.09.2009 | 20:07
J'ai confiance en toi, et je sais que tu vas revenir plus fort encore !

C'est toujours un plaisir de te voir jouer !
16.09.2009 | 19:18
et j'ai oublié: merci pour cet instant de magie (je parle bien sur de l'avant dernier point de la demi finale) franchement, en direct, j'en ai quasiment pleuré (véridique!!!) et j'en tremble encore. inoubliable. un instant de grace tout simplement.
Qui d
16.09.2009 | 19:11
je suis déçu du résultat mais pas de la manière. ah, ce coup droit dans la bande qui peut te donner 4-1 au 2ème set service a suivre...mais bon cette finale c'est pas toi qui l'ai perdu, c'est delpo qui l'a gagné. chapeau à lui.et pour me consoler je me d
16.09.2009 | 19:07
Encore bravo Roger pour cet été fantastique ! Mais nous sommes un petit groupe à avoir eu de la peine après cette défaite. Sans doute parce que tu avais ce match en main (tu sais qaund ... on en a déjà beaucoup parlé) mais aussi parce qu'elle nous rappell
16.09.2009 | 19:04
ah lala!!!! roger!!! tu es vraiment l incomparable en plus d etre un joueur hor norme tu reste un des plus exemplaires joueurs du circuit
bravo champion pour cette année
16.09.2009 | 16:56
Roger...que dire, si ce n'est que cette saison avait mal coomencé, mais tu es resté fort, malgré les remarques des journalistes, puis tu as gagné Madrid puis R-G et Wimbledon...!!!
Bien sur, l'US Open aurait été une magnifique fin de saison, mais on peut
16.09.2009 | 16:31
Je crois que tous ces journalistes sont doué pour une seul et unique chose. Faire des articles sans contenu, sans profondeur mais surtout sans recule et objectivité. Aucun relief!!!!
L.A.M.E.N.T.A.B.L.E.

Juan Martin Del Potro est un bpn joueur, mais j