• Membres:
    345'985
    En ligne:
    loading
   
 

Statistiques

Position ATP
6
Victoires : défaites
59:22
Participations
27
Titres en simple
3
 

Histoire|2002

Roger s’adjuge trois titres sur le circuit ATP dont celui d’Hambourg, son premier Masters-Series. A Paris et Londres en Grand Chelem, il ne dépasse cependant pas le premier tour. Il se qualifie quand même pour la Masters Cup à Houston et termine l’année au 6e rang mondial. En août, l’entraîneur de ses jeunes années Peter Carter se tue en Afrique du Sud. Roger est profondément touché.


L’année commence sous les meilleures auspices avec un trophée à Sydney. Il fait partie des outsiders sérieux à l’open d’Australie mais son parcours se termine en huitièmes de finale. Après une défaite en finale en Masters Series, il remporte dans cette même catégorie l’épreuve d’Hambourg sur terre battue. Il aborde Rolanf-Garros avec le dossard n°2 à l’ATP Race. Le premier tour lui est néanmoins fatal, victime d’Hicham Arazi.

A Wimbledon, ce n’est pas mieux. Il échoue face au Croate Mario Ancic. A l’US Open, il ne dépasse pas le stade des huitièmes de finale. La planète tennis doute de ses capacités de succès en Grand Chelem. Ce sentiment devra être revu dès l’année suivante.

En août, le capitaine de l’équipe suisse de coupe Davis Peter Carter disparaît dans un accident en vacances en Afrique du Sud. Roger perd l‘entraîneur de sa jeunesse et un ami. Aux funérailles à Bâle, Roger lui rend un dernier hommage. Le tennis est à ce moment-là secondaire. Le match de barrage de coupe Davis contre le Maroc à Casablanca est pour lui l’occasion de vaincre en son hommage. Il remporte ses deux simples et le double.

Avec son quatrième titre à Vienne, il obtient sa première qualification pour le Masters, qui réunit les huit meilleurs joueurs de la planète. La compétition à Houston se déroule bien pour Roger, qui atteint les demi-finales, seulement dominé sur le fil par Lleuton Hewitt. Après beaucoup de hauts et de bas, il finit l’année au 6e rang mondial.