• Membres:
    348'438
    En ligne:
    loading
   
 
   

Statistik

Position ATP
2
Victoires : défaites
78:17
Participations
26
Titres en simple
7
 

Titres en Grand Chelem

 

Histoire|2003

Roger réalise un rêve en triomphant dans la Mecque du tennis à Wimbledon. Son succès dans son tournoi du Grand Chelem préféré le propulse au rang de star. En fin de saison, il remporte le Masters à Houston et finit l’année numéro deux mondial. En décembre, il crée la Fondation Roger Federer.


En début d’année, Roger s’incline comme l’année précédente en huitièmes de finale à l’open d’Australie contre David Nalbandian. C’est un déception pour le numéro six mondial. Toutefois, il l’emporte ensuite avec la Suisse contre la Hollande en coupe Davis et s’adjuge ses titres n°5, n°6 et n°7 à Marseille, Dubai et Munich.

Après un printemps couronné de succès, Roger est sorti au premier tour à Roland-Garros contre le Péruvien Luis Horna. Immense déception pour Roger, qui est raillé pour ses échecs en Grand Chelem. La saison sur herbe tombe à point nommé. Il s’impose pour la première fois à Halle et se présente parmi les favoris à Wimbledon. Son statut va cette fois-ci se justifier. En huitièmes de finale contre Feliciano Lopez, des douleurs au dos l’handicapent. Il peut à peine s’asseoir aux changements de côtés. Il bat néanmoins l’Espagnol et Sjeng Schalken. Il vole en demi-finales face à Andy Roddick pour se qualifier en trois sets. Le 6 juillet est enfin le grand jour. Roger bat l’Australien Mark Philippoussis en trois manches et devient champion de Wimbledon pour la première fois ! Les images de ses larmes de joie et de sa célébration à genoux sur le Centre Court font le tour du monde.

En avril, la Suisse est opposée à la France en quarts de finale de coupe Davis. Roger remporte ses deux simples et le double. La Suisse est en demi-finales ! En septembre, il se rend en Australie avec ses coéquipiers. Il écarte Mark Philippoussis en simple mais perd en double avec Marc Rosset. La Suisse est menée au score 1-2 quand Roger affronte Lleyton Hewitt. Malgré deux sets d’avance, il ne parvient pas à battre l’Australien. La Suisse est éliminée.

Lors de la quatrième levée du Grand Chelem de l’année à New York, Roger ne rencontre pas beaucoup de réussite. Comme à Paris, il bute sur David Nalbandian. Après une saison en salle peu satisfaisante, Roger remporte la Masters Cup à Houston, Texas. Il domine André Agassi et Juan Carlos Ferrero en poule, le numéro un mondial Andy Roddick en demi-finales et à  nouveau Agassi en finale. Il domine la finale de A à Z et remporte sept titres et 78 parties au total sur l’année. Plus qu’Andy Roddick. Il finit l’année n°2.

En décembre, il fonde la Fondation Roger Federer. Ses objectifs sont d’apporter éducation, sport et jeu là où aucun ou très peu de moyens existent. IMBEWU constitue son premier projet de développement en Afrique du Sud, la patrie de Lynette, la maman de Roger.